Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2020.11.26

Diego Armando Marado... nooo!!!

On ne peut pas dire qu'on etait pas prepare a la nouvelle: Diego Maradona a gloutonnement creuse sa propre tombe depuis des decennies. Mais cela n'enleve rien a la tristesse de voir partir l'un des plus grands magiciens du sport.

Si a mes yeux, Pele restera a jamais le plus grand, le Pibe de Oro a illumine le foot a une epoque ou il en avait grand besoin. Au moment ou Michel Platini ressuscitait le jeu, Diego Maradona sublimait le joueur. Un peu comme Alain Prost faisait avancer la Formule 1 la ou Ayrton Senna magnifiait le pilote.

Personne n'a fait mieux depuis: Ronaldo n'a jamais porte seul son equipe, Leo Messi n'a jamais mene La Albiceste avec tant de grinta, Zidane a tout fait, mais partout un ton en dessous. Cristiano Ronaldo? Loin derriere ces monstres.

Si rien ne resume mieux les deux faces de ce genie que son double contre l'Angleterre, son chef d'oeuvre de cette Coupe du Monde 1986 reste a mes yeux son eblouissant festival contre la Belgique. 

De Diego Armando Maradona, je retiens son echauffement avant le match amical insipide contre la France au Parc des Princes, en mars de la meme annee (la seule fois ou je l'ai vu jouer).: un gamin dans sa bulle, seul avec son jouet, un ballon auquel il faisait absolument ce qu'il voulait. 

Merci Diego pour ce sourire, et ce pur moment de joie.

maradona,france,1986,parc des princes,argentine,

 

 

 

 

footlog 2020

(initialement publie sur blogules)

2019.12.06

Ballon d'Or 2019

Pas de surprise pour les vainqueurs du Ballon d'Or France Football (Lionel Messi et Megan Rapinoe) comme pour le Trophée Kopa (Matthijs de Ligt) et le Trophée Yachine (Alisson Becker). Mais là où le Roi Léo n'a que 7 points d'avance sur Virgil van Dijk (Cristiano Ronaldo troisième), la Meg en colle 136 à Lucy Bronze, qui prend l'argent face à Alex Morgan, et Becker atomise tout simplement Marc-André ter Stegen (511 points dans la vue). de Light, Jadon Sancho, et Joao Felix se la jouent plus gruppiert (58, 49, 41).

Chez les Bleus, Kilian Mbappé et Wendie Renard finissent à la 6ème place, Dzsenifer Marozsan et Amandine Henry à la 10ème. Antoine Griezmann ne récolte que 9 points, Hugo Lloris 3 et Karim Benzema un décevant singleton (un de plus que Sarah Bouhaddi).

 

footlog 2019

2019.10.22

Ballon d'Or 2019 - Les nominés

Superstar incontestée de l'année, auréolée d'un éclatant titre mondial, Megan Rapinoe survolera sans aucun doute le Ballon d'Or Féminin 2019.

Chez les garçons, le BO devrait logiquement retourner dans les bras de Lionel Messi, et les trop nombreux nominés de City et Liverpool se déchirer entre eux pour monter sur un podium où je préfèrerais trouver Sadio Mané plutôt que ce Virgil van Dijk artificiellement dopé par la bulle FIFA. Kylian Mbappé devrait atterrir nettement plus loin du podium que l'an dernier, et Karim Benzema comme Son Heung-min mériteraient de figurer au top 10.

Pour succéder à KM au Trophée Kopa, Matthijs de Ligt semble tenir la pole. La fusée Erling Braut Håland est partie trop tôt, mais pourrait atterir à bon port en 2020 si l'attaquant de Salzbourg continue sur sa lancée.

Le premier Trophée Yachine se jouera probablement entre Alisson Becker et Marc-André ter Stegen, le premier bénéficiant peut-être d'un bonus parce que certains votants tiendront à ce que Liverpool ne rentre pas bredouille.

 

Les 30 nommés pour le Ballon d'Or Masculin:

Sergio Agüero (Manchester City / Argentine)
Trent Alexander-Arnold Drapeau (Liverpool FC / Angleterre)
Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal FC / Gabon)
Alisson Becker (Liverpool FC / Brésil)
Karim Benzema (Real Madrid / France)
Kevin De Bruyne (Manchester City / Belgique)
Frenkie de Jong (Ajax Amsterdam et FC Barcelone / Pays-Bas)
Matthijs de Ligt (Ajax Amsterdam et Juventus FC / Pays-Bas)
João Félix (Benfica Lisbonne et Atlético de Madrid / Portugal)
Roberto Firmino (Liverpool FC / Brésil)
Antoine Griezmann (Atlético de Madrid et FC Barcelone / France)
Eden Hazard (Chelsea FC et Real Madrid / Belgique)
Kalidou Koulibaly (SSC Naples / Sénégal)
Robert Lewandowski (Bayern Munich / Pologne)
Hugo Lloris (Tottenham Hotspur / France)
Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)
Sadio Mané (Liverpool FC / Sénégal)
Marquinhos (Paris Saint-Germain / Brésil)
Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain / France)
Lionel Messi (FC Barcelone / Argentine)
Cristiano Ronaldo (Juventus FC / Portugal)
Mohamed Salah (Liverpool FC / Égypte)
Bernardo Silva (Manchester City / Portugal)
Son Heung-min (Tottenham Hotspur / Corée du Sud)
Raheem Sterling (Manchester City / Angleterre)
Dušan Tadić (Ajax Amsterdam / Serbie)
Marc-André ter Stegen (FC Barcelone / Allemagne)
Donny van de Beek (Ajax Amsterdam / Pays-Bas)
Virgil van Dijk (Liverpool FC / Pays-Bas)
Georginio Wijnaldum (Liverpool FC / Pays-Bas)

Les 10 nommés pour le Trophée Kopa:

Samuel Chukwueze (Villarreal CF / Nigeria)
Matthijs de Ligt (Ajax Amsterdam et Juventus FC / Pays-Bas)
João Félix (Benfica Lisbonne et Atlético de Madrid / Portugal)
Mattéo Guendouzi (Arsenal FC / France)
Kai Havertz (Bayer Leverkusen / Allemagne)
Moise Kean (Juventus FC et Everton FC / Italie)
Lee Kang-in (Valence CF / Corée du Sud)
Andriy Lunin (Real Valladolid / Ukraine)
Jadon Sancho (Borussia Dortmund / Angleterre)
Vinícius Júnior (Real Madrid / Brésil)

Les 10 nommés pour le Trophée Yachine:

Kepa Arrizabalaga (Chelsea FC / Espagne)
Alisson Becker (Liverpool FC / Brésil)
Ederson (Manchester City / Brésil)
Samir Handanovič (Inter Milan / Slovénie)
Hugo Lloris (Tottenham Hotspur / France)
Manuel Neuer (Bayern Munich / Allemagne)
Jan Oblak (Atlético de Madrid / Slovénie)
André Onana (Ajax Amsterdam / Cameroun)
Wojciech Szczęsny (Juventus FC / Pologne)
Marc-André ter Stegen (FC Barcelone / Allemagne)

Les 20 nommées pour le Ballon d'Or Féminin:

Kosovare Asllani (CD Tacón / Suède)
Sarah Bouhaddi (Olympique lyonnais / France)
Lucy Bronze (Olympique lyonnais / Angleterre)
Nilla Fischer (Linköpings FC / Suède)
Pernille Harder (VfL Wolfsburg / Danemark)
Tobin Heath (Portland Thorns / États-Unis)
Ada Hegerberg (Olympique lyonnais / Norvège)
Amandine Henry (Olympique lyonnais / France)
Sofia Jakobsson (CD Tacón / Suède)
Sam Kerr (Red Stars de Chicago / Australie)
Rose Lavelle (Washington Spirit / États-Unis)
Dzsenifer Marozsán (Olympique lyonnais / Allemagne)
Marta (Orlando Pride / Brésil)
Lieke Martens (FC Barcelone / Pays-Bas)
Vivianne Miedema (Arsenal Women FC / Pays-Bas)
Alex Morgan (Orlando Pride / États-Unis)
Megan Rapinoe (Seattle Reign FC / États-Unis)
Wendie Renard (Olympique lyonnais / France)
Sari van Veenendaal (Atlético de Madrid / Pays-Bas)
Ellen White (Manchester City / Angleterre)

footlog 2019

2017.12.08

Ballon d'Or 2017

Cristiano Ronaldo tient sa cinquième et revient enfin au niveau de Lionel Messi. Le Real Madrid coiffe le Barca, et le carnet de cheiks du Qatar avec Neymar Jr enfin sur le podium, Kylian Mbappé déjà dans le rétroviseur, et Edinson Cavani libéré de l'ombre de Zlatan. Mention spéciale à Buffon pour l'ensemble de son oeuvre, et bravo à N'Golo Kanté pour son abattage.

Dans l'ordre:

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Neymar, Gianluigi Buffon, Luka Modric, Sergio Ramos, Kylian Mbappé, N'Golo Kanté, Robert Lewandowski, Harry Kane, Edinson Cavani, Isco, Luis Suarez, Kevin de Bruyne, Paulo Dybala, Marcelo, Toni Kroos, Antoine Griezmann, Eden Hazard, David de Gea, Pierre-Emerick Aubameyang, Leonardo Bonucci, Sadio Mané, Radamel Falcao, Karim Benzema, Jan Oblak, Mats Hummels, Edin Dzeko, et zéro point pour Philippe Coutinho et Dries Mertens.

 

footlog 2017

 

2016.12.13

Ballon d'Or 2016

A nouveau aucun suspense pour le Ballon d'Or revenu à la maison (France Football): le Portugal et le Real Madrid raflent la mise, donc CR7 devant Leo, avec un petit coup de Grizou pour compléter le podium. Du Barcelone, du Bleu, et du Leicester pour compléter la sauce. Une pointe d'amertume allemande et espagnole pour l'honneur.

Dans l'ordre:

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Antoine Griezmann, Luis Suarez, Neymar, Gareth Bale, Riyad Mahrez, Jamie Vardy, Gianluigi Buffon, Pepe, Pierre-Emerick Aubameyang, Rui Patricio, Zlatan Ibrahimovic, Paul Pogba, Arturo Vidal, Robert Lewandowski, Toni Kroos, Luka Modric, Dimitri Payet, zero points pour les autres (Sergio Aguero, Kevin de Bruyne, Paulo Dybala, Diego Godin, Gonzalo Higuain, Andres Iniesta, Koke, Hugo Lloris, Thomas Muller, Manuel Neuer, Sergio Ramos).

 

footlog 2016

 

 

2016.01.11

Ballon d'Or 2015 - Lionel Messi

Encore un tiercé dans l'ordre sans surprise: Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar. Le Puskas pour Wendell Lira, Pogba dans le onze de la FIFA, et Carli Lloyd chez les filles.

Au rayon entraineurs: Luis Enrique et Jill Ellis.

Complétaient la liste des 23: Robert Lewandowski, Luis Suarez, Thomas Muller, Manuel Neuer, Eden Hazard, Andres Iniesta, Alexis Sanchez, Zlatan Ibrahimovic, Yaya Toure, Sergio Aguero, Javier Masherano, Paul Pogba, Gareth Bale, Arturo Vidal, Kevin de Bruyne, James Rodriguez, Karim Benzema, Toni Kroos, Arjen Robben, Ivan Rakitic.

footlog 2015

2015.01.12

Ballon d'Or 2014 - Ronaldo

Aucun suspense pour le tiercé dans l'ordre du Ballon d'Or 2014 (Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Manuel Neuer). Pas plus que pour le Puskas (James Rodriguez).

La présence de Thiago Silva et surtout Andre Luiz dans l'équipe de l'année prête plus à sourire.

Entraineur de l'année, Joachim Low mène une Allemagne qui place, derrière Neuer, Thomas Muller, Philipp Lahm et Toni Kroos dans le top 10, Mario Gotze et Bastian Schweinsteiger dans le top 20. Sans oublier Nadine Kessler (footballeuse de l'année devant l'inoxydable Marta) et Ralf Kellermann (entraineur de l'année pour le foot féminin).

 

footlog 2015

2014.01.13

Ballon d'Or 2013 - Ronaldo

Sans surprise, Cristiano Ronaldo a repris le Ballon d'Or trusté par Messi depuis 4 ans. Franck Ribéry frôle la seconde place du podium, et Zlatan termine numéro 1 mondial des non-finalistes. Le Parisien se permet même de remporter le Prix Puskas et de trôner à la pointe de l'attaque de l'équipe type de la FIFPro 2013*.

Iniesta et Xabi disent au-revoir à des sommets que Neymar et Gareth Bale ne demandent qu'à tutoyer à leur tour (CR7 n'est pas le seul à remercier le ralongement des délais de vote: les nouvelles stars de la Liga bénéficient d'une fin d'année en trombe). Pour le Ballon d'Or 2014, le Gallois peut toujours courir: le Brésilien a l'avantage du terrain.

Jupp Heynckes (chez les garçons) et Silviq Neid (chez les filles) terminent entraîneurs de l'année. Nadine Angerer complète un triomphe Allemand que Franck Ribéry eût souhaité un peu plus complet.

Trois cadeaux FIFA pour terminer: un Ballon d'Or Prix d'Honneur pour Pelé, un Prix du Président pour Jacques Rogge, et un Prix du Fair Play pour la fédération Afghane.

 

footlog 2014

 

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

* Manuel Neuer (Bayern Munich) - Philipp Lahm (Bayern Munich), Daniel Alves (FC Barcelone), Thiago Silva ( PSG), Sergio Ramos (Real Madrid),  - Franck Ribéry (Bayern Munich), Xavi (FC Barcelone), Andres Iniesta (FC Barcelone) - Lionel Messi (FC Barcelone), Zlatan Ibrahimovic (PSG), Cristiano Ronaldo (Real Madrid).

2013.10.30

Ballon d'Or 2013 - Les 23 nominés

Le quintuplé semble mal engagé pour Lionel Messi, qui devrait retrouver sur le podium un Cristiano Ronaldo pour la première fois archi-favori, et un Franck Ribéry pour la première fois challenger crédible. Cette fois-ci, Zlatan Ibrahimovic mérite de joindre le top 5, ce qui ne laisse qu'une place à prendre - sans doute pas par l'ombre de Gareth Bale qui hante le Bernabeu depuis quelques mois. Plus vraisemblablement un Bavarois - sauf énorme festival Neymar en Novembre.

Mention spéciale au PSG, dont les 3 représentants devraient chacun battre leur propre record au classement.

Gareth Bale (Tottenham/Real Madrid/Pays de Galles)
Edinson Cavani (SSC Naples/Paris-SG/Uruguay)
Radamel Falcao (Atlético Madrid/AS Monaco/Colombie)
Eden Hazard (Chelsea/Belgique)
Zlatan Ibrahimović (Paris-SG/Suède)
Andrés Iniesta (FC Barcelone/Espagne)
Philipp Lahm (Bayern Munich/Allemagne)
Robert Lewandowski (Borussia Dortmund/Pologne)
Lionel Messi (FC Barcelone/Argentine)
Thomas Müller (Bayern Munich/Allemagne)
Neymar (Santos/FC Barcelone/Brésil)
Manuel Neuer (Bayern Munich/Allemagne)
Mesut Özil (Real Madrid/Arsenal/Allemagne)
Andrea Pirlo (Juventus Turin/Italie)
Franck Ribéry (Bayern Munich/France)
Arjen Robben (Bayern Munich/Pays-Bas)
Cristiano Ronaldo (Real Madrid/Portugal)
Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich/Allemagne)
Luis Suárez (Liverpool/Uruguay)
Thiago Silva (Paris-SG/Brésil)
Yaya Touré (Manchester City/Côte d'Ivoire)
Robin van Persie (Manchester United/Pays-Bas)
Xavi (FC Barcelone/Espagne)

 

 

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

 

2013.06.22

Tweet or not to wit

Il est bien loin le temps où footlog figurait régulièrement dans le top 10 des blogs sportifs préférés et où je pondais plus de 20 posts dans le mois. Mon hypergraphie a trouvé d'autres exutoires, et il n'est pas si simple d'alimenter en continu 9 sites ou blogs, 7 pages Facebook, et 6 comptes twitter (voir "HGTP (Hypergraphia Transfer Protocol) Turns 10: 03/03/03 - 13/03/03" en VO et "10 ans de blogules" en VF).

Et pour être franc, le petit monde du futchebol ne m'amuse plus autant. Même Leo Messi risque d'avoir le Ballon de Plomb cette année (le genre boulet avec une grosse chaîne au pied, pour avoir cahuzaqué ses droits d'image dans un paradis fiscal).

Sur Twitter, c'est sur @footlogbis que ça se passe. Quand ça se passe:

 

twitter

 

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)