Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2016.01.11

Ballon d'Or 2015 - Lionel Messi

Encore un tiercé dans l'ordre sans surprise: Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar. Le Puskas pour Wendell Lira, Pogba dans le onze de la FIFA, et Carli Lloyd chez les filles.

Au rayon entraineurs: Luis Enrique et Jill Ellis.

Complétaient la liste des 23: Robert Lewandowski, Luis Suarez, Thomas Muller, Manuel Neuer, Eden Hazard, Andres Iniesta, Alexis Sanchez, Zlatan Ibrahimovic, Yaya Toure, Sergio Aguero, Javier Masherano, Paul Pogba, Gareth Bale, Arturo Vidal, Kevin de Bruyne, James Rodriguez, Karim Benzema, Toni Kroos, Arjen Robben, Ivan Rakitic.

footlog 2015

2014.01.13

Ballon d'Or 2013 - Ronaldo

Sans surprise, Cristiano Ronaldo a repris le Ballon d'Or trusté par Messi depuis 4 ans. Franck Ribéry frôle la seconde place du podium, et Zlatan termine numéro 1 mondial des non-finalistes. Le Parisien se permet même de remporter le Prix Puskas et de trôner à la pointe de l'attaque de l'équipe type de la FIFPro 2013*.

Iniesta et Xabi disent au-revoir à des sommets que Neymar et Gareth Bale ne demandent qu'à tutoyer à leur tour (CR7 n'est pas le seul à remercier le ralongement des délais de vote: les nouvelles stars de la Liga bénéficient d'une fin d'année en trombe). Pour le Ballon d'Or 2014, le Gallois peut toujours courir: le Brésilien a l'avantage du terrain.

Jupp Heynckes (chez les garçons) et Silviq Neid (chez les filles) terminent entraîneurs de l'année. Nadine Angerer complète un triomphe Allemand que Franck Ribéry eût souhaité un peu plus complet.

Trois cadeaux FIFA pour terminer: un Ballon d'Or Prix d'Honneur pour Pelé, un Prix du Président pour Jacques Rogge, et un Prix du Fair Play pour la fédération Afghane.

 

footlog 2014

 

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

* Manuel Neuer (Bayern Munich) - Philipp Lahm (Bayern Munich), Daniel Alves (FC Barcelone), Thiago Silva ( PSG), Sergio Ramos (Real Madrid),  - Franck Ribéry (Bayern Munich), Xavi (FC Barcelone), Andres Iniesta (FC Barcelone) - Lionel Messi (FC Barcelone), Zlatan Ibrahimovic (PSG), Cristiano Ronaldo (Real Madrid).

2010.10.26

FIFA Ballon d'Or 2010

La globalisation du Ballon d'Or France Football et la création du joueur de l'année FIFA nous auront offert quelques années de confusion mais tout rentre dans l'ordre : les deux institutions ont convergé vers une formule unique (le meilleur entraîneur et la meilleure joueuse FIFA sont intégrés, les experts foots FF s'ajoutent aux joueurs et entraîneurs avec un calendrier plus adapté à l'année calendaire (résultats le 11 janvier 2011). Reste à trouver le vainqueur. Eto'o a enfin sa chance pour peu que les inséparables Xavi et Iniesta se partagent trop de suffrages, mais l'Espagne tient clairement la cote, et le batave Sneijder (devant Robben pour son parcours en C1) a sur le Camerounais l'avantage d'avoir atteint la finale suprême. Si l'on ajoute l'incontournable et brillantissime Lionel Messi, également favori, Forlan et Casillas auront franchement du mal à atteindre le podium dans cette liste très dense et réduite à 23 happy few : 7 Espagnols : Iker Casillas et Xabi Alonso (Real Madrid), Cesc Fabregas (Arsenal), Andres Iniesta, Carles Puyol, Xavi Hernandez (FC Barcelone), David Villa (Valence CF et FC Barcelone) 5 Allemands : Miroslav Klose, Philipp Lahm, Thomas Müller, Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich), Mesut Özil (Werder Brême et Real Madrid) 3 Brésiliens : Daniel Alves (FC Barcelone), Julio Cesar et Maicon (Inter Milan) 2 Néerlandais : Arjen Robben (Bayern Munich) et Wesley Sneijder (Inter Milan) 1 Ivoirien : Didier Drogba (Chelsea) 1 Camerounais : Samuel Eto'o (Inter Milan) 1 Uruguayen : Diego Forlan (Atletico Madrid) 1 Ghanéen : Asamoah Gyan (Rennes et Sunderland) 1 Argentin : Lionel Messi (FC Barcelone) 1 Portugais : Cristiano Ronaldo (Real Madrid) footlog 2010

2010.07.12

YESpaña

Il était temps que cette Coupe du Monde se termine. Comme en 1994, le nom du vainqueur ratrappe un peu la médiocrité générale mais cette fois-ci, au moins, ça se termine avec un but. Un joli but marqué par deux beaux joueurs : passe de Fabregas, contrôle et frappe d'Iniesta. 1-0 pour la Roja et 0-3 pour les Oranje en finale. Johan Cruyff gagnant à tous les coups.

Je suis content pour les joueurs et le sélectionneur, qui méritent ce titre, mais cette Espagne ne m'a pas vraiment convaincu. En fait, son plus beau match était la défaite d'entrée contre la Suisse : une oeuvre romantique portée par l'amour du jeu, aussi belle que suicidaire, dans la grande tradition brésilienne des années 80. Le reste du temps ? Un petit quart d'heure de jeu par match et un but à la clef, cinq quarts d'heure pendant lesquels 9 joueurs regardent Xavi et Iniesta enchaîner les passes courtes sans se soucier de bouger pour proposer des solutions. A part David Villa, bien sûr, mais aujourd'hui le héros était trop carbo pour planter son pion. On se retrouve donc avec un classement des buteurs (in)digne de l'édition 1962. Heureusement, Vicente del Bosque a fait rentrer Jesus Navas pour animer le flanc droit et tester la défense néerlandaise. Beaucoup moins inspiré, l'ex coach madrilène a tenu à infliger une nouvelle humiliation au pauvre Fernando Torres, mais on ne change pas une tactique qui gagne.

Bravo a Xavi-Iniesta, donc (un Ballon d'Or pour le premier ou le second ?). Bravo à Iker Casillas, décisif face à Robben. Bravo à Mark van Bommel pour avoir joué 90 mn de trop grâce à l'indulgence de Howard Webb, qui doit encore se demander comment il a pu arbitrer une finale de Coupe du Monde. Bravo à l'Afrique du Sud pour avoir accueilli le Grand Barnum de la FIFA en frisant l'accès de (vuvu)zèle. Bravo au Brésil pour avoir laissé un continent à la concurrence.

Et rendez-vous dans quatre ans, sans Domenech ni van Bommel si ce n'est pas trop demander. 

footlog 2010

2009.12.01

Ballon d'Or 2009 : Messi survole la concurrence

Le suspense pour cette édition 2009 portait sur d'une part sur la seconde et la troisième place du podium, et d'autre part sur l'ampleur de l'avance de Lionel Messi sur ses poursuivants.

Avec 240 points d'avance, Leo bat un record, même s'il ne permet pas de remonter bien loin : le nombre de jurés a explosé depuis la mondialisation du BO.

La seconde place de Cristiano Ronaldo, avec une nette avance là aussi, s'explique peut-être aussi par la diversité des jurés. La logique donnait la paire Xavi-Iniesta favorite, forte de l'exceptionnel triplé catalan. Grâce au transfert d'Ibrahimovic, le Barca place d'ailleurs 5 joueurs dans les 7 premiers.

Comme prévu, Giggs fait une ultime pige très honorable, et Rooney se place en embuscade pour la suite. Moins exposé, Cesc Fabregas se maintient à distance. Nouvelle déception pour Karim Benzema, seul nominé à se retrouver capot. Quant à Gourcuff, il grapille les quelques points qu'il était en mesure d'espérer après sa vraie première année pleine sous les projecteurs.

Au final, une fois de plus, beaucoup de talent et de joueurs de rupture.

footlog 2009

1. Lionel Messi (ARG, FC Barcelone) : 473 points
2. Cristiano Ronaldo (POR, Manchester United / Real Madrid) : 233 pts
3. Xavi (ESP, FC Barcelone) : 170 pts
4. Andrès Iniesta (ESP, FC Barcelone) : 149 pts
5. Samuel Eto'o (CMR, FC Barcelone / Inter Milan) : 75 pts
6. Kaka (BRA, Milan AC / Real Madrid) : 58 pts
7. Zlatan Ibrahimovic (SVE, Inter Milan / FC Barcelone) : 50 pts
8. Wayne Rooney (ENG, Manchester United): 35 pts
9. Didier Drogba (CIV, Chelsea): 33 pts
10. Steven Gerrard (ENG, Liverpool) : 32 pts
11. Fernando Torres (ESP, Liverpool): 22 pts
12. Cesc Fabregas (ESP, Arsenal) : 13 pts
13. Edin Dzeko (BIH, Wolfsburg) : 12 pts
14. Ryan Giggs (WAL, Manchester United) : 11 pts
15. Thierry Henry (FRA, FC Barcelone) : 9 pts
16. Luis Fabiano (BRA, FC Séville)
     Nemanja Vidic (SRB, Manchester United)
     Iker Casillas (ESP, Real Madrid): 8 pts
19. Diego Forlan (URU, Atletico Madrid) : 7 pts
20. Yoann Gourcuff (FRA, Bordeaux) : 6 pts
21. Andreï Archavine (RUS, Arsenal)
     Julio Cesar (BRA, Inter Milan)
     Frank Lampard (ENG, Chelsea) : 5 pts
24. Maicon (BRA, Inter Milan) : 4 pts
25. Diego (BRA, Werder Brême / Juventus Turin) : 3 pts
26. David Villa (ESP, Valence)
     John Terry (ENG, Chelsea) : 2 pts
28. Franck Ribéry (FRA, Bayern Munich)
     Yaya Touré (CIV, FC Barcelone) : 1 pt
30. Karim Benzema (FRA, Lyon / Real Madrid): 0 pt