Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2007.04.29

Paris libérée

Je n'ai pas souvenir d'une lutte pour le maintien aussi belle. On joue peut-être au foot la peur au ventre mais on joue au foot. Sedan et Nice ont ouvert la voie de la victoire du jeu sur l'enjeu, Troyes, Nantes et Paris leur ont emboité le pas et font désormais eux aussi honneur au Championnat.

Oui, même Nantes, sans le jeu à la Nantaise certes, mais avec le jeu tout de même.

Paris en a bien profité samedi dernier, comme il a bien profité d'un coup de pouce arbitral hier à Toulouse, mais Paris joue mieux. Les joueurs jouent mieux, l'équipe joue mieux, les supporters jouent mieux, le club joue mieux, et Rothen peut légitimement afficher sur son coeur "Ici, c'est Paris".

Ce PSG-là peut aller loin la saison prochaine (puisque le maintien semble assuré - un nouveau beau match face à Lyon éviterait de passer par un déchirant combat face à Troyes). Rothen, Landreau, Le Guen, Mulumbu, Cayzac... le club a des bases saines, renforcées par une année éprouvante, à l'épreuve du temps.

Pour peu que les actionnaires le veuillent.

 

2007.03.06

L'OM perd sa coupe aux grandes oreilles et son âme

Ni RLD ni Kachkar n'assisteront à la présentation de leur opération rachat devant la DNCG le 7 mars prochain. 

Amstramgram, ce sera toi qui t'y colleras : le Pape Benoît 13 a été chargé de tenir la jambe des hautes instances de la phynance footballistique française. Lui qui n'a aucune bille dans l'affaire, mais la gentillesse de passer pour une bille à chaque fois qu'on le lui demande.

Le club phocéen semble paradoxalement plus mal en point que son rival parisien, pourtant à la porte de la Ligue 2 et même à la rue après sa semaine désastreuse*. Quand le PSG peut faire bloc derrière ses leaders historiques (Cayzac, Le Guen), les Marseillais Sans Direction Fixe observent s'envoler l'âme de leur club, et avec elle son plus prestigieux trophée, la réplique de la Coupe d'Europe 1993 dérobée cette nuit.

De quoi raviver les complaintes paranos du côté de la Canebière : tout se ligue contre l'OM, à commencer par la Ligue elle-même. C'est à Frédéric Thiriez que l'on doit la convocation du 7 mars et l'enquête diligentée sur le mystérieux Jack K., dont le projet ressemble de plus en plus à du Canada Dry.

Pour sauver ce qui peut encore l'être, je suggère de fusionner ces deux clubs prestigieux en n'en conservant que le meilleur : en hommage à leur glorieux passé en Coupe de France, mais aussi en hommage à l'abnégation de dirigeants opérationnels amoureux de leur club mais baladés par des actionnaires fantômatiques, je propose d'appeler ce nouveau club l'"Olympique de Pantins".

 

* le PSG a sacrifié son rayon de soleil de la Coupe en vain sur l'autel du maintien (Nantes aura fait un bien meilleur calcul en jouant sa carte à fond sur les deux tableaux), et comme si ça ne suffisait pas, ses pseudo-supporters se sont trouvé de nouveaux terrains de jeu adaptés à la Ligue 2 (hooligans d'Utrecht à Sedan) et à la CFA (tribunes dévastées lors du derby contre le Red Star)