Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2016.12.13

Ballon d'Or 2016

A nouveau aucun suspense pour le Ballon d'Or revenu à la maison (France Football): le Portugal et le Real Madrid raflent la mise, donc CR7 devant Leo, avec un petit coup de Grizou pour compléter le podium. Du Barcelone, du Bleu, et du Leicester pour compléter la sauce. Une pointe d'amertume allemande et espagnole pour l'honneur.

Dans l'ordre:

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Antoine Griezmann, Luis Suarez, Neymar, Gareth Bale, Riyad Mahrez, Jamie Vardy, Gianluigi Buffon, Pepe, Pierre-Emerick Aubameyang, Rui Patricio, Zlatan Ibrahimovic, Paul Pogba, Arturo Vidal, Robert Lewandowski, Toni Kroos, Luka Modric, Dimitri Payet, zero points pour les autres (Sergio Aguero, Kevin de Bruyne, Paulo Dybala, Diego Godin, Gonzalo Higuain, Andres Iniesta, Koke, Hugo Lloris, Thomas Muller, Manuel Neuer, Sergio Ramos).

 

footlog 2016

 

 

2016.07.11

Sans regrets

La France a donc perdu pour avoir oublié de jouer sa finale. Elle offre du coup à Cristiano Ronaldo l'orgasme de sa vie, et au Portugal un titre qu'eût mérité dix fois plus la génération 2004.

Pas de regrets néanmoins pour ces Bleuets encore loins du niveau des glorieux de 1984 et 2000.

Didier Deschamps a fait progresser et évoluer son groupe de façon remarquable, à l'image de Kingsley Coman qui, pour sa dernière entrée en jeu, s'est enfin décidé à aller au pressing et à tenter sa chance au tir. Que dire de Samuel Umtiti, parti pour rejoindre les grands tauliers d'antan, et d'Antoine Griezmann, enfin à la hauteur des attentes mises en lui. Bonne pioche pour Olivier Giroud, plus décisif qu'un Bernard Lacombe ou un Stéphane Guivarch, pour ne citer que des buteurs frustrés mais titrés. Si Hugo Lloris a sans doute atteint son sommet, Paul Pogba a encore du plomb à prendre dans la cervelle pour optimiser la dynamite qu'il a dans les jambes.

Après l'agréable mise en bouche de la Coupe du Monde 2014, ce groupe a franchi un palier, et sous réserve d'une qualif et d'un bon tirage, pourrait atteindre le dernier carré en Russie pour la Coupe du Monde 2018.

Voire plus, si affinités.

 

footlog 2016

 

 

2016.01.11

Ballon d'Or 2015 - Lionel Messi

Encore un tiercé dans l'ordre sans surprise: Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar. Le Puskas pour Wendell Lira, Pogba dans le onze de la FIFA, et Carli Lloyd chez les filles.

Au rayon entraineurs: Luis Enrique et Jill Ellis.

Complétaient la liste des 23: Robert Lewandowski, Luis Suarez, Thomas Muller, Manuel Neuer, Eden Hazard, Andres Iniesta, Alexis Sanchez, Zlatan Ibrahimovic, Yaya Toure, Sergio Aguero, Javier Masherano, Paul Pogba, Gareth Bale, Arturo Vidal, Kevin de Bruyne, James Rodriguez, Karim Benzema, Toni Kroos, Arjen Robben, Ivan Rakitic.

footlog 2015

2015.01.12

Ballon d'Or 2014 - Ronaldo

Aucun suspense pour le tiercé dans l'ordre du Ballon d'Or 2014 (Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Manuel Neuer). Pas plus que pour le Puskas (James Rodriguez).

La présence de Thiago Silva et surtout Andre Luiz dans l'équipe de l'année prête plus à sourire.

Entraineur de l'année, Joachim Low mène une Allemagne qui place, derrière Neuer, Thomas Muller, Philipp Lahm et Toni Kroos dans le top 10, Mario Gotze et Bastian Schweinsteiger dans le top 20. Sans oublier Nadine Kessler (footballeuse de l'année devant l'inoxydable Marta) et Ralf Kellermann (entraineur de l'année pour le foot féminin).

 

footlog 2015

2014.01.19

Stats mensuelles 2013

Ci-dessous, les statistiques mensuelles de ce petit blog pour l'année 2013.

La source pour ces stats est blogspirit : je n'ai bien sûr aucune donnée globale sur mes chers lecteurs, les flux RSS étant ouverts à tous vents et les posts repris dans de nombreux supports (y compris l'Equipe.fr via SportVox), ce qui explique peut-être une partie du décalage entre le nombre de visiteurs et de pages vues.

Vous pouvez également consulter :

- les stats mensuelles des années précédentes (2005-2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012) : après un peu plus de 7 ans d'activité (créé le 2005/10/2), footlog tournait à plus de 300,000 pages vues par an sans les habituels boosters de trafic : pas de forum, pas de blogroll, un seul membre, deux-trois posts par mois seulement et de qualité déplorable qui plus est.

- sur mon minisite citizencame, les profils des visiteurs de mon site perso (plus de 500.000 visiteurs et 200 pays), avec les listes de pays et de villes, ainsi que quelques exemples de visiteurs spéciaux (gouvernements, médias, bases militaires...)

TOTAL 2005-2013 : 549.902 visiteurs - 109.682 visiteurs uniques - 2.075.306 pages vues

TOTAL 2013 : 83.777 visiteurs - 12.167 visiteurs uniques - 304.111 pages vues

2013/01

  • 4.538 visiteurs
  • 868 visiteurs uniques
  • 17.929 pages vues

2013/02

  • 6.399 visiteurs
  • 1.214 visiteurs uniques
  • 19.222 pages vues

2013/03

  • 7.275 visiteurs
  • 1.643 visiteurs uniques
  • 28.430 pages vues

2013/04

  • 8.155 visiteurs
  • 1.639 visiteurs uniques
  • 27.060 pages vues

2013/05

  • 8.368 visiteurs
  • 995 visiteurs uniques
  • 32.875 pages vues

2013/06

  • 8.573 visiteurs
  • 920 visiteurs uniques
  • 27.959 pages vues

2013/07

  • 7.480 visiteurs
  • 779 visiteurs uniques
  • 23.933 pages vues

2013/08

  • 6.616 visiteurs
  • 858 visiteurs uniques
  • 30.805 pages vues

2013/09

  • 6.608 visiteurs
  • 621 visiteurs uniques
  • 24.523 pages vues

2013/10

  • 6.246 visiteurs
  • 759 visiteurs uniques
  • 26.369 pages vues

2013/11

  • 7.106 visiteurs
  • 963 visiteurs uniques
  • 23.305 pages vues

2013/12

  • 6.413 visiteurs
  • 908 visiteurs uniques
  • 21.701 pages vues

 

footlog 2014

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

2014.01.13

Ballon d'Or 2013 - Ronaldo

Sans surprise, Cristiano Ronaldo a repris le Ballon d'Or trusté par Messi depuis 4 ans. Franck Ribéry frôle la seconde place du podium, et Zlatan termine numéro 1 mondial des non-finalistes. Le Parisien se permet même de remporter le Prix Puskas et de trôner à la pointe de l'attaque de l'équipe type de la FIFPro 2013*.

Iniesta et Xabi disent au-revoir à des sommets que Neymar et Gareth Bale ne demandent qu'à tutoyer à leur tour (CR7 n'est pas le seul à remercier le ralongement des délais de vote: les nouvelles stars de la Liga bénéficient d'une fin d'année en trombe). Pour le Ballon d'Or 2014, le Gallois peut toujours courir: le Brésilien a l'avantage du terrain.

Jupp Heynckes (chez les garçons) et Silviq Neid (chez les filles) terminent entraîneurs de l'année. Nadine Angerer complète un triomphe Allemand que Franck Ribéry eût souhaité un peu plus complet.

Trois cadeaux FIFA pour terminer: un Ballon d'Or Prix d'Honneur pour Pelé, un Prix du Président pour Jacques Rogge, et un Prix du Fair Play pour la fédération Afghane.

 

footlog 2014

 

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

* Manuel Neuer (Bayern Munich) - Philipp Lahm (Bayern Munich), Daniel Alves (FC Barcelone), Thiago Silva ( PSG), Sergio Ramos (Real Madrid),  - Franck Ribéry (Bayern Munich), Xavi (FC Barcelone), Andres Iniesta (FC Barcelone) - Lionel Messi (FC Barcelone), Zlatan Ibrahimovic (PSG), Cristiano Ronaldo (Real Madrid).

2013.10.30

Ballon d'Or 2013 - Les 23 nominés

Le quintuplé semble mal engagé pour Lionel Messi, qui devrait retrouver sur le podium un Cristiano Ronaldo pour la première fois archi-favori, et un Franck Ribéry pour la première fois challenger crédible. Cette fois-ci, Zlatan Ibrahimovic mérite de joindre le top 5, ce qui ne laisse qu'une place à prendre - sans doute pas par l'ombre de Gareth Bale qui hante le Bernabeu depuis quelques mois. Plus vraisemblablement un Bavarois - sauf énorme festival Neymar en Novembre.

Mention spéciale au PSG, dont les 3 représentants devraient chacun battre leur propre record au classement.

Gareth Bale (Tottenham/Real Madrid/Pays de Galles)
Edinson Cavani (SSC Naples/Paris-SG/Uruguay)
Radamel Falcao (Atlético Madrid/AS Monaco/Colombie)
Eden Hazard (Chelsea/Belgique)
Zlatan Ibrahimović (Paris-SG/Suède)
Andrés Iniesta (FC Barcelone/Espagne)
Philipp Lahm (Bayern Munich/Allemagne)
Robert Lewandowski (Borussia Dortmund/Pologne)
Lionel Messi (FC Barcelone/Argentine)
Thomas Müller (Bayern Munich/Allemagne)
Neymar (Santos/FC Barcelone/Brésil)
Manuel Neuer (Bayern Munich/Allemagne)
Mesut Özil (Real Madrid/Arsenal/Allemagne)
Andrea Pirlo (Juventus Turin/Italie)
Franck Ribéry (Bayern Munich/France)
Arjen Robben (Bayern Munich/Pays-Bas)
Cristiano Ronaldo (Real Madrid/Portugal)
Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich/Allemagne)
Luis Suárez (Liverpool/Uruguay)
Thiago Silva (Paris-SG/Brésil)
Yaya Touré (Manchester City/Côte d'Ivoire)
Robin van Persie (Manchester United/Pays-Bas)
Xavi (FC Barcelone/Espagne)

 

 

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

 

2013.06.22

Tweet or not to wit

Il est bien loin le temps où footlog figurait régulièrement dans le top 10 des blogs sportifs préférés et où je pondais plus de 20 posts dans le mois. Mon hypergraphie a trouvé d'autres exutoires, et il n'est pas si simple d'alimenter en continu 9 sites ou blogs, 7 pages Facebook, et 6 comptes twitter (voir "HGTP (Hypergraphia Transfer Protocol) Turns 10: 03/03/03 - 13/03/03" en VO et "10 ans de blogules" en VF).

Et pour être franc, le petit monde du futchebol ne m'amuse plus autant. Même Leo Messi risque d'avoir le Ballon de Plomb cette année (le genre boulet avec une grosse chaîne au pied, pour avoir cahuzaqué ses droits d'image dans un paradis fiscal).

Sur Twitter, c'est sur @footlogbis que ça se passe. Quand ça se passe:

 

twitter

 

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

2013.05.20

Paris Sait Gâcher

Le problème lorsqu'on supporte le PSG c'est qu'il faut supporter le PSG d'une part, et d'autre part composer avec des prétendus supporters qui savent gâcher la fête avant même qu'elle commence.

Sur le terrain, le club a fait le nécessaire en bouclant l'affaire à trois journées de la fin, puis en atteignant la barre des 80 points en Ligue 1 face à Brest. Ils ont même rétabli le signal à l'international en trocant les vilaines images du Troca pour les larmes de Beckham.

Je suis franchement content pour des joueurs comme Christophe Jallet, Clément Chantôme, Mamadou Sakho, Sylvain Armand, Blaise Matuidi, Salvatore Sirigu, Thiago Silva, Maxwell, Kevin Gameiro, Marco Verratti, Zoumana Camara, ou Siaka Tiene. Je n'oublie pas Néné. S'ils n'ont pas tous le même talent ni le même caractère, ils ont l'esprit club. Il ne manquerait plus que Jérôme Alonzo dans le paysage - et Antoine Kombouaré, bien sûr.

Les autres ont été dans l'ensemble pro, parfois brillants, parfois ternes, souvent trop talentueux. Certains sont sur le départ, d'autres en transit, d'autres encore ont besoin de temps, et puis il y a ceux qui sont à leur place, même si ça ne leur plait pas. Ce sont les Jérémy Menez, David Beckham, Zlatan Ibrahimovic, Javier Pastore, Ezequiel Lavezzi, Alex, Gregory Van der Wiel, Lucas, Nicolas Douchez, Alfonse Areola et Ronan Le Crom.

psg,ligue 1,Carlo Ancelotti,Monaco,Brest,Jérémy Menez,Christophe Jallet,Clément Chantôme,Sylvain Armand,Kevin Gameiro,David Beckham,zlatan ibrahimovic,jérôme alonzo,blaise matuidi,salvatore sirigu,

Bien sûr, tout est à refaire: Carlo Ancelotti s'en va, Claudio Ranieri débarque avec son Monaco à la sauce Dmitry Rybolovlev, et la diva Leonardo continue à rayonner à doses radioactives d'incertitude.

2012-2013 fut une année solide pour un club encore fragile. Pour 2014 le public attendra une confirmation sur le plan national et international, et si possible une philosophie de jeu pour les 4 - 5 ans à venir. J'espère que les actionnaires donneront les clefs à un patron sportif respectable, et donc demanderont à leur directeur sportif de prendre l'air.

Au niveau maillot, au moins, le PSG est déjà visiblement prêt à remettre le couvert.

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)

2013.04.03

PSG Barcelone 2013 - PSG Juventus 1983

L'ambiance précédant le PSG-Barça de cette année m'a beaucoup rappelé celle du PSG-Juventus de 1983, quand la "Vieille Dame" débarquait à Paris avec sa ribambelle de stars, Platini en tête, et un Parc des Princes plein à craquer (je m'étais d'ailleurs fait soulever de terre par les épaules et déplacer de cinq mètres dans le mouvement de foule à l'entrée du stade).

Le résultat fut d'ailleurs le même: 2-2, avec une égalisation de dernière minute du regretté Michel N'Gom. Blaise Matuidi sera suspendu pour le prochain match mais Zlatan Ibrahimovic, en dépit d'un nouveau carton jaune, devrait être présent. Hier, il a pour une fois signé un but important dans un match important à élimination directe en Ligue des Champions, et même ajouté une belle passe décisive.

Lionel Messi et Xavi ont ajouté leur marque à une feuille de match prestigieuse, mais il n'est pas dit que l'Argentin joue le retour. Sa blessure comme celle de Javier Mascherano constitue la seule mauvaise nouvelle de la soirée, à part bien sûr les deux cadeaux défensifs du PSG et la position de hors jeu de Zlatan sur la première égalisation parisienne.

Le nul est mérité des deux côtés: Barcelone a tenu le choc sans briller, Paris a contrôlé deux demi-mi-temps sans vraiment trembler, et n'a pas flanché, revenant même deux fois au score là où d'autres se seraient effondrés.

Excellente opération pour le club parisien dans sa conquête des coeurs et des esprits en Europe. Au meilleur moment pour les media etrangers, les pieds de David Beckham ont retrouvé leur GPS en première mi-temps (puis les chevilles de l'adversaire en seconde mais ca c'est moins vu), Jérémy Menez a réalisé une entrée percutante, et personne n'a été en-dessous. Thiago Silva a une fois de plus été monstrueux: il nous a non seulement offert un nouveau dribble parfait en dernier défenseur, mais un second face à deux attaquants.

Au Barça, c'est le collectif qui a été bon. Mais il en faudra plus pour aller au bout.

Il y a 30 ans, le PSG de Susic avait frôlé l'exploit en dominant la Juventus chez elle, mais en ne ramenant qu'un 0-0. Cette fois-ci, même sans Messi, je pense qu'il y aura des buts, et encore plus de spectacle.

 

footlog 2013

Nouveau: rejoignez footlog sur Twitter (@footlogbis)